Le pouvoir d’achat immobilier en France pourrait reculer cette année

En 2017, les prix de l’immobilier ont augmenté d’environ 2%. En parallèle, le pouvoir d’achat immobilier des ménages français pourrait reculer durant le second semestre de cette année. la baisse diffèrera d’une ville à une autre.

 


 

Une hausse des taux moyens durant le second semestre 2018

Sébastien Lafond, président et co-fondateur de MeilleursAgents.com, rappelle que le niveau des taux d’emprunt d’aujourd’hui reste passager. L’année 2017 ayant été excellente pour l’immobilier, cela signifie une fin de la crise financière et économique survenue il y a dix ans de cela.
Les banques centrales centralisent déjà leurs politiques monétaires, en faveur d’une augmentation des taux.
Les OAT à dix ans conditionnant les emprunts des banques ont par exemple récemment progressé de 1%.
Cette progression pourrait faire grimper les taux moyens et les faire dépasser les 2% durant le second semestre 2018.
Le baromètre Meilleurtaux.com montre aussi que les taux moyens des crédits immobiliers sont de 1,40% sur 15 ans, 1,62 % sur 20 ans et de 1,85 % sur 25 ans.

Une progression en fonction des villes

Le pouvoir d’achat immobilier en France pourrait baisser au vu de tous ces faits.
Ce recul variera d’une ville à une autre. Une baisse de -0,2 à -0,7% des ventes a été observée en banlieue en février dernier, en raison des conditions climatiques faites de neiges, de verglas, d’inondations…
Les prix moyens ont progressé de 1,2% au même mois à Paris.

Un commentaire