Le marché des maisons de campagne retrouve son dynamisme

En 2017, le marché des maisons de campagne a été très dynamique. Les prix dépassent 200.000 € sur le littoral et les importants bassins d’emplois. Cette forte demande a été favorisée par des taux d’intérêt particulièrement bas augmentant le pouvoir d’achat des emprunteurs.
 
 

D’autres régions sont plus attractives

Même si ce marché a retrouvé son dynamisme, d’autres secteurs géographiques sont moins favorisés. « L’augmentation des volumes ayant surtout concerné les régions les plus attractives comme le littoral breton, provençal et basque », explique le responsable deSafer( Société d’aménagement foncier et d’établissement rural )
 

L’économie booste les prix

La majorité des transactions se concentre dans les principaux bassins d’emplois de la France. Que ce soit dans la région parisienne, Les Pays-de-la-Loire, la Bretagne, le Pas-de-Calais, le Nord,  sans oublier la région lyonnaise. En revanche, on enregistre peu de transactions dans le Grand Est et les secteurs de montagne les plus enclavés.
 

Les Français, les plus grands acheteurs

Les Français sont les rois des acheteurs de maisons de campagne totalisant pas moins de 94,9% des transactions et les étrangers 5,1%. Il y a quelques années, les ressortissants britanniquesont racheté de nombreuses maisons en Dordogne et dans le Lot-et-Garonne. Maintenant, ils ne représentent plus que 41% des acheteurs étrangers en 2017 contre 64% en 2007. Ce renversement de tendance s’explique parla baisse du cours de la livre sterling par rapport à l’euro depuis le Brexit.
 

En quête des grandes métropoles et du soleil

Il y a un contraste de prix des maisons de campagne selon les secteurs géographiques concernés. Certaines grandes métropoles affichent en effet des prix supérieurs à 214.600 €. C’est notamment le cas de Paris, Lyon, Bordeaux, Toulouse et Lille. Également pour le sud du Haut-Rhin et le Jura qui bénéficient du pouvoir d’achat élevé des Suisses.
En outre,les Français sont prêts à débourser une somme importante pour bénéficier du soleil. Les maisons de campagne se négocient à plus de 200 000 € en Provence et dans l’agglomération de Montpellier. Par contre, il est possibled’acquérir un havre de paix à moins de 100.800 € dans certains départements comme le Lot, l’Indre, le Cher, la Mayenne.

Un commentaire