Investir dans l’immobilier à crédit malgré le risque de loyers impayés

Certains propriétaires qui investissent dans l’immobilier à crédit souhaitent rembourser la somme qu’ils empruntent grâce aux revenus générés par leur bien en location. Le hic, c’est que leur projet n’est pas à l’abri du risque de loyer impayé, jusqu’à ce qu’ils souscrivent à une garantie locative !

 


 

Augmentation du phénomène de loyers impayés

En France, la part des loyers impayés atteint les 3% de l’ensemble des biens loués.
Le ministère de la Justice a publié des statistiques montrant une hausse de 35% du nombre de procédures engagées par des propriétaires publics ou privés en termes de loyer impayé de 2001 à 2011.
L’Agence nationale pour l’information sur le logement (ANIL) a montré que la dette moyenne des locataires a atteint les 2 600 euros dans les grandes villes françaises et les 1 770 euros ailleurs en 2011.
Les impayés résultent souvent de difficultés financières du côté du locataire ou d’un conflit entre lui et le propriétaire.

La garantie locative contre le risque de loyer impayé

Il est possible de s’informer au mieux sur la solvabilité d’un locataire, sans déroger à la loi, avant de lui louer un bien immobilier.
Mais pour se mettre à l’abri des risques d’impayés et de logement vacant à la fois, le propriétaire peut exiger un dépôt de garantir de la part de son futur locataire.
Il servira à couvrir les loyers ou charges impayés et son montant, qui ne peut dépasser celui d’un mois de loyer, figurera sur le contrat de bail.

Un commentaire