Immobilier : quel placement immobilier pour défiscaliser

Vous souhaitez constituer votre patrimoine tout en assurant une optimisation fiscale ou de percevoir des revenus complémentaires ? Plusieurs solutions sont à votre disposition : location meublée, résidence de services, dispositif Pinel, place de parking…

Alors, comment investir en fonction de la fiscalité ? Même si c’est une stratégie secondaire, on doit d’abord choisir ses investissements en fonction de sa situation financière et patrimoniale. A chaque besoin correspond un dispositif.

 

La loi Pinel

 

L’investissement immobilier en loi Pinel se trouve sur la plus haute marche du podium des favoris des Français. Pour rappel, les investisseurs doivent respecter certaines conditions pour profiter de ce dispositif. A commencer par la durée d’engagement locatif qui reste de 6 , 9 ou 12 ans avec une réduction d’impôt allant de 12 , 18 ou 21 %, basée sur le calcul du prix du revient du bien.

Aussi, l’investissement en Pinel n’est plus recentré sur les zones les plus tendues depuis le début de l’année étant donné que l’Assemblée nationale a accordé un délai pour acter une opération en zone B2 ou zone C jusqu’au mars 2019. Au-delà de cette date, les communes de cette zone ne seront plus éligibles au dispositif Pinel. Outre la situation géographique du logement, sa construction doit répondre à la réglementation thermique en vigueur (RT 2012) et des plafonds de loyer sont appliqués.

Pour les acquéreurs souhaitant sauter le pas dans l’investissement locatif, le Pinel offre des avantages fiscaux intéressants ainsi que de conditions de financement favorables à condition de choisir une zone non saturée par l’immobilier neuf.

Enfin, il est peut-être plus préférable de profiter des avantages fiscaux que procure la location meublée en LMNP. On dispose de deux options pour faire baisser la facture fiscale de son logement mise en location : le régime forfaitaire imposé sur la moitié des loyers et le régime réel déduit sur les charges et les amortissements des recettes. Cet investissement est de plus en plus prisé car il est réservé aux logements en excellent état à condition de savoir se démarquer des concurrents dans les grandes agglomérations.

Placement pierre-papier : très intéressant

Une autre option d’investissement dans l’immobilier consiste à opter pour les sociétés dédiées. Avec le SCPI, il est possible de se lancer dans la pierre papier avec un capital de départ relativement modeste et un rendement régulier et intéressant. Même avantage du côté des sociétés foncières cotées.

Quant aux OPCI, (Organismes de placement collectif en immobilier), l’investissement de départ est à la portée de toutes les bourses et les actionnaires sont libres de retirer leur épargne rapidement.

 

Autres investissements pour les plus expérimentés

La résidence principale est un placement par excellence pour bon nombre de ménages. En effet, acheter sa RP est toujours mieux que rien. Actuellement, les conditions de financement pour devenir propriétaire sont nombreuses.

Pour les plus chanceux, un logement peut être accompagné d’une acquisition d’une ou plusieurs places de parking que vous pouvez mettre en location. Cet investissement assure un rendement régulier et très rentable dans les grandes agglomérations.

Un commentaire