Comment débloquer une vente ?

Il arrive parfois qu’une transaction immobilière fasse l’objet de certains blocages pouvant empêcher un vendeur de conclure rapidement la cession. Face à une telle éventualité, comment débloquer une vente ?

Certains détails de votre offre de vente immobilière lorsqu’ils sont mal ficelés, peuvent constituer d’énormes obstacles à la cession de votre bien immobilier dans les meilleurs délais. Pour vous éviter de brader votre actif immobilier en pareilles circonstances, voici quelques techniques et astuces permettant de débloquer une vente immobilière qui ne trouve pas de preneurs.

Habituellement, les ventes immobilières se retrouvent bloquées par manque de preneurs en raison d’annonce d’un prix inapproprié ou surévalué. Lorsque l’immeuble objet de la vente bloquée est mis en vente à un prix supérieur à sa valeur réelle, il est difficile de trouver un repreneur. Pour avoir une garantie de vente rapide, assurez-vous d’établir un prix en rapport avec la loi du marché. En effet, si votre prix se trouve éloigné de plus de 10% du prix du marché, vos chances de ventes sont nulles. Afin de débloquer alors votre transaction immobilière, rapprochez-vous des experts et conseillers immobiliers qui vous aideront à identifier le prix correspondant à la juste valeur de l’actif immobilier.

Beaucoup de vendeurs d’immeubles ne savent pas présenter sous les meilleurs angles les potentiels de leurs offres. Une maison mal présentée aura des difficultés à séduire les acheteurs. Vous devez donc mener une opération de charme au profit de votre logement afin de lui attirer les coups de cœur. Ceci nécessite une revalorisation de l’immeuble en mettant en relief ses atouts en termes d’espaces, de luminosité, de situation géographique, ect.

Quand un immeuble ne bénéficie pas d’une bonne visibilité sur le marché immobilier, sa vente a de fortes chances de se retrouver bloquée sans aucune offre d’achats. Afin de débloquer la situation, il est important de mieux illustrer le logement à vendre en affichant sur internet, les photos qui mettent en valeur ses qualités. Vous devez corriger l’insuffisance de visibilité de l’objet de votre vente en publiant uniquement des vues fabuleuses qui suscitent l’intérêt des internautes.

Si vous négligez l’aspect de la présentation de votre annonce de cession immobilière, ne soyez pas étonné de n’avoir pas d’offre d’acquisition. En effet, mal écrit, trop court, trop long, ou encore peu descriptif, le texte d’annonce de vente n’a pas les moyens de susciter de l’engouement autour de votre projet de vente et peut bloquer la transaction. Cet obstacle peut être contourné si vous soignez votre annonce avec de la qualité par l’apport d’informations pratiques et essentielles. En cas de panne d’inspiration, faites-vous conseiller par un expert et vous serez ébloui par le déblocage rapide de votre transaction immobilière.

Certains vendeurs commettent l’erreur de sur-exposer leur offre de vente à travers une large diffusion sur de nombreux sites et vitrines de vente. Un tel comportement renforce le blocage de la vente en le dévalorisant aux yeux des potentiels acheteurs. Une méfiance nait dans l’esprit des acheteurs quant à la fiabilité de l’immeuble mis en vente à partir du moment où l’offre se retrouve sur un grand nombre de plateformes. Dans le cas d’espèce, il est bénéfique de retirer votre annonce immobilière des sites et vitrines de vente pendant un délai raisonnable d’au moins trois semaines. Par la suite, réintroduisez votre offre immobilière dans le circuit en accordant votre préférence à deux canaux de diffusion au maximum, strictement sélectionnés pour leur réputation.

Une autre cause pouvant être à la base du blocage de votre opération immobilière est le moment choisi pour mener la vente. Lorsque vous ne maitrisez pas les secrets de saisonnalité du marché immobilier, vous pouvez facilement passer à côté du moment idéal et bloquer toute chance de vite vendre. Pour surmonter ce problème, vous devez tenter une cession immobilière au cours de la période allant de mars à juin. Si votre espace immobilier est de petite surface, il peut s’écouler à n’importe quelle saison de l’année.

Dans  un tout autre registre, une vente immobilière peut se retrouver bloquée du fait de l’intervention d’un notaire. Dans le cadre d’une signature de compromis de vente d’un actif immobilier devant un notaire, le propriétaire vendeur ne peut entrer immédiatement en possession de la contrepartie financière de sa vente. Il peut arriver que le notaire fasse main mise sur la somme de la vente en la bloquant.
Le blocage du prix d’une transaction immobilière par un notaire s’explique par l’objectif de ne pas mettre à mal les intérêts des tiers qui auraient des créances chez le vendeur. Il procède alors au besoin à une retenue sur la somme de la vente pour payer tous les créanciers. Il  peut s’agir éventuellement d’une banque ayant financé l’acquisition de l’immeuble disposant d’une hypothèque en guise de remboursement du prêt consenti. Le syndic de copropriété peut également  avoir des intérêts sur l’immeuble objet de la vente s’il est compris dans un régime de copropriété dont une quote-part des charges reste non soldée. Enfin, le Trésor Public fait partie des éventuels créanciers pouvant entrainer le blocage d’une vente immobilière par un notaire pour raison d’imposition sur les bénéficies.

La façon de procéder au déblocage de la transaction dans de telles circonstances est d’accélérer la publication de l’acte à la conservation des hypothèques et l’établissement d’un état sur formalités pour constater l’absence de toutes hypothèques ou de privilèges en procédant par anticipation. Prenez contact des semaines à l’avance avec votre notaire pour identifier avec lui les mesures et démarches nécessaires à effectuer auprès de la banque de l’acheteur pour que la vente puisse vite être débloquée après la signature de l’acte de vente.